Menu

Actualités

Moutier, 18/10/2022

Un partenariat gagnant-gagnant entre Tornos et TITANS of CNC

Tornos vient de signer un accord de partenariat à long terme avec l'éminente figure de l'industrie Titan Gilroy, qui a mis en place un concept pas comme les autres : la TITANS of CNC Academy, qui offre aux débutants comme aux experts une formation sur machines pour réussir dans les métiers techniques. Cette initiative est une réponse à la pénurie globale de travailleurs qualifiés et offre à Tornos l'occasion de démontrer une fois de plus à quel point ses machines sont précises, fiables et efficaces en tous points.

Après avoir presque tout perdu, Titan a une nouvelle mission dans la vie : faire comprendre à quel point l’industrie est primordiale. De la boxe sur le ring à la création de sa propre entreprise d'usinage prospère, Titan sait comment se battre. Son atelier d'usinage en Californie du Nord est passé de « pratiquement rien » en 2005 à 55 employés et 20 machines-outils à commande numérique par ordinateur (CNC) quelques années plus tard. Il est passé de zéro dollar en poche à des millions et ce n'est pas étonnant : Titan fabriquait des composants de précision en titane pour des clients constructeurs de sous-marins comme Schilling Robotics. Pendant un certain temps, il semblait que Titan était inarrêtable. Et puis la récession a frappé.

« Nous avons perdu environ 80 % de notre travail pratiquement du jour au lendemain », a déclaré Titan. « J'ai dû licencier 40 employés. J'ai perdu ma maison et mes voitures. Et je n'arrêtais pas de penser qu'au bout du compte, rien de tout cela n'avait vraiment d'importance si tout pouvait disparaître aussi rapidement. »

Cette expérience a également fait réfléchir Titan sur les 50 000 entreprises qui avaient fait faillite pendant la récession, et sur la façon dont les ateliers qui restaient - dont beaucoup étaient autrefois ses concurrents - n'utilisaient qu'une fraction de leurs capacités, mais n’étaient pas conscientes de ce fait parce qu'ils ne parlaient pas à d'autres fabricants.

« Ils étaient enfermés dans leurs bâtiments, chacun dans sa petite bulle, se battant littéralement pour des miettes », a-t-il déclaré. « À partir de ce moment-là, j'ai décidé de consacrer toute ma vie à la formation. »

Aussitôt dit, aussitôt fait, Titan a lancé son émission de télévision, TITANS of CNC (anciennement TITAN American Built), afin de pouvoir partager ce qu'il avait appris et sensibiliser le public aux défis de l’industrie. Après la troisième saison de l'émission, cependant, il a commencé à réaliser qu'il devait en faire davantage s'il voulait accomplir sa mission à plus large échelle : enseigner à tout le monde les compétences nécessaires à des emplois bien rémunérés dans l'usinage.

« Au fur et à mesure que l'émission gagnait en popularité, j'ai eu l'occasion de rencontrer de plus en plus de gens et de visiter de nombreuses écoles professionnelles », dit-il. « C'est à ce moment-là qu'une grosse sonnette d'alarme a retenti pour moi. J'ai vu que tous ces étudiants consacraient du temps et de l'argent à un programme d'un ou deux ans, mais qu'ils ne fabriquaient pas plus que quelques pièces différentes, et celles qu'ils fabriquaient étaient inutiles - des boîtiers de smartphones en aluminium et des choses comme ça. Les écoles n'ont tout simplement pas les ressources financières pour que tout le monde puisse recevoir le genre de formation pratique nécessaire pour réussir. »

Selon Titan, le programme d'études lui-même est également lacunaire. Ceux qui l’élaborent tentent souvent d'enseigner aux jeunes les mêmes compétences qu'ils ont eux-mêmes apprises des décennies plus tôt. Et si les machines-outils d'aujourd'hui sont beaucoup plus complexes qu'à l'époque, le processus d'usinage est, à certains égards, beaucoup plus facile à maîtriser.

« Tout le monde rend les choses plus compliquées qu’elles ne le sont en réalité », a-t-il déclaré.

Par exemple, les logiciels modernes de fabrication assistée par ordinateur (FAO) éliminent pratiquement tous les calculs fastidieux qui étaient autrefois nécessaires à la programmation des machines-outils, a expliqué Titan. Il n'est pas non plus nécessaire de passer des mois à apprendre à faire fonctionner un tour à moteur ou une fraiseuse d’antan quand tant de postes disponibles correspondent à des équipements CNC. Titan a ainsi pris la méthode d'enseignement de la vieille école et l'a retournée dans tous les sens.

« J'ai consacré deux ans de ma vie et mes économies pour construire ma propre école en ligne GRATUITE basée sur des vidéos, avec mon propre programme d'études », a-t-il déclaré. « Nos étudiants apprennent à modéliser et à programmer une pièce en 3D le premier jour et se tiennent réellement devant une machine CNC le deuxième jour. Ils apprennent par la répétition, en usinant des centaines de pièces du monde réel, en titane et autres matériaux difficiles. Cela leur donne un sentiment de confiance. Lorsqu'ils terminent notre programme, ils ont des compétences tangibles à offrir à un employeur. »

En termes simples, la TITANS of CNC Academy est l'équivalent d'apprendre à conduire une voiture, mais au lieu de passer des heures dans un simulateur et de lire des manuels, les étudiants sont immédiatement placés derrière le volant.

Titan a en outre déclaré que plus de 155 000 étudiants se sont inscrits en provenance de 170 pays et de plus de 2 500 établissements. Il a également amené son programme à la prison de San Quentin pour aider les détenus à acquérir les compétences nécessaires pour réintégrer la société. Il semblerait que cet ancien résident du centre correctionnel d'Halawa soit à nouveau à flot financièrement, même si l'Académie des TITANS of CNC est gratuite.

« Vous savez, nous avons le meilleur pays du monde, mais personne ne parle de l’industrie », a déclaré Titan. « C’est pour cette raison que nos jeunes hésitent à se lancer dans ces métiers. C'est le problème que personne n'a été capable de résoudre. Mon objectif est d'amener le plus grand nombre d'entre eux à embrasser cette carrière extraordinaire qui m'a tant apporté. C'est ce qui est le plus important pour moi maintenant. »

Intrigué par le concept innovant et l'exceptionnel TITANS of CNC Academy que Titan a mis en place pour former des jeunes et leur donner le goût du décolletage, Tornos est ravi de fournir plusieurs machines de son portfolio pour leur permettre de développer leurs compétences.

En outre, un opérateur spécialisé, expert en la matière, a été spécialement engagé pour apprendre aux participants de l'académie à exploiter tout le potentiel des machines Tornos. Tous les éléments sont donc réunis pour que les machines Tornos deviennent une référence au sein de la TITANS of CNC Academy. Plusieurs machines sont arrivées aujourd'hui au Texas, dont la Swiss GT et la Swiss DT, deux bijoux de précision qui ont déjà fait leurs preuves à maintes reprises.

Avec ce partenariat gagnant-gagnant, Tornos est sûr de continuer à « Turning Together » avec des utilisateurs de plus en plus convaincus. De l'apprenti au décolleteur expérimenté, chacun pourra découvrir ce qu'il peut réaliser avec les machines Tornos.