Menu

Actualités

Moutier, 27/09/2018

Tornos célèbre les 5 ans de son site de production chinois à Xi’an

En 2013, Tornos a pris la décision d’étendre ses capacités de production en Asie afin de pouvoir répondre aux besoins de ses clients en machines d’entrée et de milieu de gamme. Cinq ans après son implantation à Xi’an en Chine, Tornos se félicite d’avoir fait le bon choix et se réjouit du succès rencontré par les machines d’excellente qualité de ce site de production.

Tout commence en 2013 à Xi’an. Après six mois de recherches assidues en terre asiatique, le choix s’est naturellement porté sur l’ancienne capitale de la Chine. Cette ville de 12 millions d’habitants, qui a connu une forte croissance démographique ces dernières années, est en effet un terreau favorable à l’implantation de nouvelles sociétés. Fait notable, elle possède un nombre impressionnant d’écoles techniques qui sont capables de fournir une main-d’œuvre qualifiée. La ville est aussi le terreau de l’industrie aéronautique chinoise.

Tornos a d’abord choisi d’y produire une seule machine, robuste et efficace, la CT 20. Cette machine à servi de base à la mise en place des équipes, de la chaine logistique, de la gestion de la qualité et à l’établissement de la première cellule R&D. La première année a été cruciale pour construire les interactions nécessaires entre les sites de productions. Fidèle à son credo d’excellence opérationnelle, Tornos avait en effet décidé de fournir la même qualité d’exécution en Chine qu’en Suisse ou à Taiwan.

En 2014 Tornos Xi’an déménageait dans une nouvelle usine. Grâce à la mise en place de nouveaux moyens de production, comme par exemple un centre d’usinage JIG (aléseuse pointeuse), ou encore une rectifieuse CNC. Les moyens de production mis en place sont constitués de machines européennes haut de gamme afin d’assurer l’approvisionnement de pièces de haute qualité.

La mise en place d’une logique de montage lean afin d’assurer qualité et délais de livraisons assoit le succès de l’entreprise. La méthode lean, déjà appliquée sur les sites de Moutier et de Taiwan, fait également ses preuves à Xi’an. L'usine chinoise continue de recevoir des composants clés de Moutier, à savoir certaines pièces de broches et de canons. Petit à petit, d'autres machines ont été développées sur le site, à savoir les Swiss DT 13 et Swiss DT 26.

Les trois sites de production travaillent de concert, multipliant les interactions pour veiller notamment à la standardisation des pièces. Une grande flexibilité est ainsi assurée, les échanges favorisant la diversité.

Le bilan cinq ans après est plus que positif : la machine CT 20 est extrêmement fiable tandis que les Swiss DT, également très fiables et performantes, ont trouvé leurs marchés non seulement en Europe, mais également en Asie et aux Etats-Unis. Ces machines sont reconnues pour leur puissance et leurs capacités de production.

L’expérience est également, et surtout, un succès au niveau humain. L’équipe de Xi’an, secondée par des expatriés, est une équipe soudée dont le noyau de base n’a pratiquement pas changé au fil des années, passant de 16 employés en 2013 à 64 en 2018. Le site de Xi’an n’est pas seulement un site de montage, on y réalise des essais d’application et des mise en train. C’est une unité proche du marché, avec un réel savoir-faire.